Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL A-Z

Callinet-Daublaine-

Ducroquet

Saint-Denys-du-Saint-Sacrement

Les orgues parisiennes des facteurs

Daublaine-Callinet-Ducroquet

Saint-Denys-du-Saint-Sacrement (1839) Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (1841) (buffet) Saint-Gervais Orgue de choeur (1845) Saint-Eustache (1854) (buffet)
La société Daublaine a été fondée en 1830-1831 par l’Abbé Jean- Louis Cabias. En 1834, André Marie Daublaine (ingénieur) rejoint comme co-fondateur et Marie Antoine Louis Suret devint contremaître. En 1838, l’entreprise fusionna avec Louis Callinet (1786-1846). Louis Callinet (1786-1846) était un élève et le cousin de Francois Callinet. Il vint à Paris en 1806. Il a travaillé avec Pierre-François Dallery et en 1821, s’associe à Jean-Antoine Somer (jusqu'à la mort de ce dernier en 1830). Face à graves difficultés financières, il vend son entreprise en 1838 à Daublaine. En 1844, Louis Callinet abandonna cette entreprise à la suite d’un drama : dans un moment de folie, il détruisit une partie de l’orgue de Saint-Sulpice dont il avait entrepris la restauration près de dix ans plus tôt. Il termina sa carrière en travaillant comme ouvrier à Cavaillé-Coll. Félix Danjou fut directeur commercial de l’entreprise Daublaine- Callinet en 1839. En 1841, Charles Spackman Barker fut directeur des opérations. En raison des événements dramatiques de Saint- Sulpice (voir ci-dessus) et Saint-Eustache (détruit par un incendie causé par Barker lui-même), la société fut liquidée en 1845 et acquisse par Pierre Alexandre Ducroquet lequel engagea Barker. En 1855, la société était rachetée par Joseph Merklin . Daublaine-Callinet était le facteur d’orgue principal en 1835-1840 ; Cavaillé-Coll et Merklin tinrent ce rôle après 1840.
Les orgues de Paris

Callinet-

Daublaine-

Ducroquet

Saint-Denys-du-Saint-Sacrement

Parisian organs built by

Daublaine-Callinet-Ducroquet

Saint-Denys-du-Saint-Sacrement (1839) Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (1841) (case only) Saint-Gervais Orgue de choeur (1845) Saint-Eustache (1854) (case only)
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt COLOPHON
La société Daublaine a été fondée en 1830-1831 par l’Abbé Jean- Louis Cabias. En 1834, André Marie Daublaine (ingénieur) rejoint comme co-fondateur et Marie Antoine Louis Suret devint contremaître. En 1838, l’entreprise fusionna avec Louis Callinet (1786-1846). Louis Callinet (1786-1846) était un élève et le cousin de Francois Callinet. Il vint à Paris en 1806. Il a travaillé avec Pierre-François Dallery et en 1821, s’associe à Jean-Antoine Somer (jusqu'à la mort de ce dernier en 1830). Face à graves difficultés financières, il vend son entreprise en 1838 à Daublaine. En 1844, Louis Callinet abandonna cette entreprise à la suite d’un drama : dans un moment de folie, il détruisit une partie de l’orgue de Saint-Sulpice dont il avait entrepris la restauration près de dix ans plus tôt. Il termina sa carrière en travaillant comme ouvrier à Cavaillé-Coll. Félix Danjou fut directeur commercial de l’entreprise Daublaine- Callinet en 1839. En 1841, Charles Spackman Barker fut directeur des opérations. En raison des événements dramatiques de Saint- Sulpice (voir ci-dessus) et Saint-Eustache (détruit par un incendie causé par Barker lui-même), la société fut liquidée en 1845 et acquisse par Pierre Alexandre Ducroquet lequel engagea Barker. En 1855, la société était rachetée par Joseph Merklin . Daublaine-Callinet était le facteur d’orgue principal en 1835-1840 ; Cavaillé-Coll et Merklin tinrent ce rôle après 1840.