Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL COLOPHON

Suret

Sainte Elizabeth (1853)

Les orgues parisiennes du facteur Suret

Saint-Germain-de-Charonne (1850) Eglise Protestante Unie de Montparnasse-Plaisance (1850) Sainte-Élisabeth (1853) Chapelle de l’Hôpital Lariboisière (1855) Saint-Leu-Saint-Gilles Orgue de choeur (1855) Saint-Jean-Baptiste de Belleville Orgue de choeur (1859)
Marie Antoine Louis Suret (1807-1876) était un facteur d’orgue parisien de la première moitié du XIXe siècle. Il est mentionné dès 1827 comme un facteur d’orgue. Il a travaillé quelques années comme chef d’équipe pour la société Daublaine et Callinet et fonde sa propre compagnie en 1838. Ses instruments ont remporté plusieurs prix, par exemple à l’exposition universelle de 1855 pour l’orgue de Ste Elisabeth construit avec son fils Marie François Auguste. La société Suret a travaillé sur environ 50 instruments (construction et restauration), essentiellement dans la région parisienne. Les plus remarquables instruments de Suret sont : Saint-Basile (Étampes, 1849, 24/III) Sainte-Élisabeth-de-Hongrie (Paris, 1853, 39/III) Basilique d’Argenteuil (Argenteuil, 1867, 31/III). Reference: Christophe d'Alessandro. « SURET, facteur de grandes orgues d'église, et d'orgues d'accompagnement pour les chœurs. » L'Orgue Francophone, 16: p. 38-63, 1999. FFAO (Fédération Francophone des Amis de l'Orgue).
Les orgues de Paris

Suret

Sainte Elizabeth (1853)

Parisian organs built by Suret

Saint-Germain-de-Charonne (1850) Eglise Protestante Unie de Montparnasse-Plaisance (1850) Sainte-Élisabeth (1853) Chapelle de l’Hôpital Lariboisière (1855) Saint-Leu-Saint-Gilles Orgue de choeur (1855) Saint-Jean-Baptiste de Belleville Orgue de choeur (1859)
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt COLOPHON
Marie Antoine Louis Suret (1807-1876) était un facteur d’orgue parisien de la première moitié du XIXe siècle. Il est mentionné dès 1827 comme un facteur d’orgue. Il a travaillé quelques années comme chef d’équipe pour la société Daublaine et Callinet et fonde sa propre compagnie en 1838. Ses instruments ont remporté plusieurs prix, par exemple à l’exposition universelle de 1855 pour l’orgue de Ste Elisabeth construit avec son fils Marie François Auguste. La société Suret a travaillé sur environ 50 instruments (construction et restauration), essentiellement dans la région parisienne. Les plus remarquables instruments de Suret sont : Saint-Basile (Étampes, 1849, 24/III) Sainte-Élisabeth-de-Hongrie (Paris, 1853, 39/III) Basilique d’Argenteuil (Argenteuil, 1867, 31/III). Reference: Christophe d'Alessandro. « SURET, facteur de grandes orgues d'église, et d'orgues d'accompagnement pour les chœurs. » L'Orgue Francophone, 16: p. 38-63, 1999. FFAO (Fédération Francophone des Amis de l'Orgue).