Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt COLOPHON

Kern

La Maison Kern est une dynastie de facteurs d'orgues alsaciens. La société a été fondée en 1953 par Alfred Kern (1910-1989) à Strasbourg- Cronenbourg, qui après s’être associé un temps, à son beau-frère Ernest Muhleisen partir de 1946), se mit à son compte. Les deux facteurs firent leur apprentissage ensemble chez le facteur Roethinger de Strasbourg-Schiltigheim. Très vite, Alfred Kern s’intéressa de très près à la redécouverte de la facture ancienne, représentée par Jean-André Silbermann en Alsace. S’en suivra de nombreuses restaurations ainsi que la construction de nombreux orgues neufs. La (re)construction de l’orgue de St Séverin (Vème arrondissement) marquera une étape importante dans la carrière du facteur d’orgues strasbourgeois. La carrière d’Alfred Kern s’acheva en apothéose, en 1981, avec la (re)construction du grand-orgue de la cathédrale de Strasbourg, dans le buffet historique de 1491. Il laissa ensuite sa place à son fils, Daniel Kern (1950-2019) et son fils Olivier Kern. Ce fut alors une fructueuse collaboration qui aboutit à la construction de nombreux orgues au Japon, en Russie et en Europe. En 2002, la Manufacture d’Orgues Daniel Kern a fusionné avec celle de son petit-neveu Gaston Kern établi à Hattmat, lors de son départ à la retraite. Cette maison s’était spécialisée dans la restauration des orgues Silbermann. Malheureusement, la société Kern a fermé ses portes en 2015 en raison d'une faillite, essentiellement pour non-paiement de ses créanciers. Daniel Kern est décédé le 15 aout 2019. L:ire plus
Sainte Jeanne de Chantal (1977) Les instruments parisiens de Kern Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux Orgue de chœur (1971) Saint-Pierre-de-Chaillot Orgue de chœur (1974) Saint Michael’s Anglican church (1976) Sainte-Jeanne de Chantal (1977) Restaurations Saint-Séverin (1963) Saint Jacques du Haut Pas (1971) Notre-Dame de Victoires (1973)